Coronavirus : Comment protéger et prendre soins de ses mains abîmées par le savon et le gel hydroalcoolique ?

Si le lavage des mains est très bénéfique pour l'hygiène  en ces temps de pandémie, il provoque paradoxalement une détérioration de la peau. En effet, à force d'être fréquemment lavées à l'aide de solutions agressives pour l'épiderme, vos mains peuvent rapidement devenir sèches et abîmées. Leur irritation par le gel hydroalcoolique peut cependant être réduite avec des gestes simples et des produits adaptés. Alors, comment faire pour protéger ses mains irritées par le gel hydroalcoolique ?

Pourquoi prendre soin de ses mains tout en les lavant ?

Si elles sont protégées contre le coronavirus par le gel hydroalcoolique, les mains irritées peuvent être sources d'inconfort, voire de douleur. En effet, les conséquences d'un lavage de mains très fréquent sont multiples : du simple rougissement à la formation de crevasses, en passant par des sensations de brûlure, les effets secondaires sont peu agréables. Cela est provoqué par les agents bactéricides et virucides du savon et plus particulièrement des solutions hydroalcooliques, qui sont justement conçus pour tuer les microbes et virus, avec pour effet d'être particulièrement agressifs pour l’épiderme. Obligés de réaliser ce geste barrière, parfois jusqu'à 15 fois par heure, les soignants et médecins sont particulièrement touchés par ces conséquences. Nombre d'entre eux ont même partagé ce problème sur les réseaux sociaux, traduisant un vrai sentiment d'inconfort face à des mains dégradées par des produits qui, dans le même temps, les protègent du Coronavirus. S'il est donc indispensable de continuer à les laver et à les désinfecter afin de limiter la propagation du Covid-19 mais également de tous les autres germes. Il convient dans le même temps de protéger au maximum ses mains afin de ne pas les abîmer.

Comment atténuer le dessèchement des mains par le gel hydroalcoolique ?

Afin d'atténuer la sécheresse des mains, il existe plusieurs solutions. La première d'entre elle est d'appliquer généreusement sur les zones touchées une crème hydratante (grasse) chaque soir, avant de se coucher. Ainsi, l'épiderme pourra se régénérer au mieux pendant la nuit, alors que les mains sont au repos. Toutefois, si c'est possible, il est idéal d'utiliser une crème à chaque fois qu'on se lave les mains. Si cela n'est  pas possible ou  interdit - cas des infirmières ou des infirmiers, alors qu’ils se désinfectent les mains 15 fois par heure -  il est sans doute utile d'appliquer une crème au moins quelques fois dans la journée, par exemple à la pause déjeuner.  A part les crèmes grasses, qui peuvent être très désagréables et peu pratiques voire interdites notamment dans le milieu professionnel de la santé, il existe des produits proposant une formule à absorption rapide, qui nourrissent la peau tout en ne la rendant ni collante, ni grasse. On peut également hydrater directement ses mains avec une huile végétale, qui grâce à ses acides gras, permettra de nourrir en profondeur la peau. On peut notamment citer l'huile de jojoba et l'huile d'avocat, qui ont une pénétration rapide tout en ne laissant aucun film gras sur la peau.

Comment rendre le lavage des mains peu agressif ?

Si le lavage des mains est en soi agressif pour la peau, on peut atténuer cet effet en optant pour certains produits plus respectueux de l'épiderme que d'autres. Ainsi, il convient d'opter pour des gels lavants doux, notamment ceux contenant des huiles végétales. La glycérine est également un ingrédient présent dans certains produits lavants et qui permet d'hydrater la peau. Enfin, les gants nutritifs sont une solution idéale et rapide. Grâce à la formule nutritive qu'ils contiennent, ils procurent une hydratation optimale aux mains qui les portent. Il suffit de 15 minutes d'utilisation pour voir une vraie différence. Une fois les gants retirés, il convient de masser l'excédant de produit afin de bien le faire pénétrer et profiter de ses bienfaits.

Tout en étant protégées du coronavirus les mains irrités par le gel hydroalcoolique et autres savons agressifs peuvent donc être facilement préservées, en utilisant des solutions de lavage doux, mais aussi en protégeant sa peau avant de commencer la journée grâce à des produits protecteurs, tel que PRIMADERM PRO, un spray idéal et autorisé (hygiène hospitalière) pour les professionnels de santé sujets à de tels problèmes.